Landarbide Zahar est un nom qui signifie «passage des étrangers» (le chemin de Saint-Jacques de Compostelle passait juste devant moi). A ce que l’on dit, j’ai été bâtie vers 1610 et j’ai donné refuge depuis lors à une multitude de gens. En 1790, Ygnacio Antonio Agote et son épouse Maria Josepha Yrarramendi et leurs six enfants vinrent vivre avec moi. Cette humble famille de laboureurs et d’éleveurs a travaillé mes terres au fil des ans et des fruits de cette terre ils ont nourri leur bétail. Je ne suis pas une simple demeure, mes bras enserrent bien des bois et prairies.

De nombreuses années ont passé, certaines meilleures que d’autres, mais la famille Agote continue à habiter mes entrailles. Fermin Agote et sa femme Maria Jesús Beobide , ainsi que leurs enfants Amaia et Xabier, vivent à présent avec moi et eux aussi se consacrent aux tâches agricoles, comme leurs ancêtres. En 1996, ils ont entrepris une série de réformes et dès lors le grenier et l’ancienne écurie sont aménagées et converties en six chambres doubles et trois appartements destinés à accueillir des hôtes venus des quatre coins du monde. Que la vie est bizarre ! Ce devait être mon destin. Landarbide Zahar est mon nom, «passage des étrangers», et désormais c’est aussi ma nature profonde.

Si vous cherchez le calme, la facilité d’accès, la convivialité, la proximité de la mer et un environnement naturel privilégié et que vous souhaitez réaliser des excursions pour découvrir petit à petit le Pays Basque, vous ne vous êtes pas trompé.

Venez me rendre visite, vous ne vous en repentirez pas !!